Mesures de protection et d’accompagnement

logo agoraLa maladie, le handicap, l’accident peuvent altérer les facultés mentales ou physiques empêchant l’expression de la volonté d’une personne et la rendre incapable de défendre ses intérêts. Le juge, sur la base d’un certificat médical rédigé par un médecin inscrit sur la liste du Procureur, peut alors décider d’une mesure de protection juridique (tutelle, curatelle…) par laquelle une autre personne l’aide à protéger ses intérêts. La protection doit être la moins contraignante possible, et en priorité être exercée par la famille.

Dans le cas où le tuteur/curateur ne peut être un membre de la famille, le juge peut désigner le service AGORA de l’UDAF comme mandataire judiciaire.

Il existe aussi des mesures d’accompagnements mises en place afin d’aider le bénéficiaire ou la famille dans la gestion de leurs prestations sociales ou familiales :

• La Mesure d’Accompagnement Social Personnalisé (MASP) est une mesure contractuelle
• La Mesure d’Accompagnement Judiciaire (MAJ) et la Mesure Judiciaire d’Aide à la Gestion du Budget Familial (MJAGBF) sont des mesures judiciaires.

Consulter le projet de Service d’AGORA Yonne


Le Conseil des Bénéficiaires de Mesures de Protection et d’Accompagnement a pris naissance courant juin 2009. Quatre rencontres dans l’année réunissent les participants pour mettre en évidence les points qu’ils souhaitent voir améliorer dans le service rendu par notre association.
Un journal semestriel en fait le compte rendu et est diffusé à l’occasion des rencontres entre le délégué et le bénéficiaire.
Ce Conseil a pour but de faire coïncider l’intervention du service AGORA Yonne avec le projet de vie de la personne protégée/accompagnée.

Dates des prochaines rencontres : à venir.

Journaux des bénéficiaires des Mesures de Protection et d’Accompagnement

N°10 : Septembre 2014
N°9 : Février 2014

N°8 : Septembre 2013

N°7 : Mars 2013

N°6 : Août 2012
N°5 : Février 2012
N°4 : Août 2011
N°3 : Janvier 2011
N°2 : Juillet 2010
N°1 : Janvier 2010


Contact

Vous bénéficiez d’une mesure de protection ou d’accompagnement et vous souhaitez contacter le conseil des bénéficiaires pour une remarque, une question ou une suggestion, alors remplissez le formulaire ci-dessous.

Votre nom*

Votre email*

Votre numéro de téléphone (fixe ou portable)

Votre message*

Entrez le code suivant : Pour utiliser les CAPTCHA, vous devez avoir installé l'extension Really Simple CAPTCHA.

Les champs comportant un * sont obligatoires.

Depuis 2014, l’UDAF compte parmi les mandataires et liquidateurs à la procédure de redressement personnel inscrits par le Procureur de la République au Tribunal de Grande Instance de Sens.

Qu’est ce que la procédure du redressement/rétablissement personnel ?

La procédure de rétablissement personnel permet l’effacement des dettes d’une personne surendettée dont la situation financière est tellement dégradée qu’aucun plan de redressement n’est envisageable. Cette procédure est engagée à l’initiative de la commission de surendettement avec l’accord du débiteur. Elle peut être prononcée avec liquidation judiciaire (vente des biens) si la personne surendettée possède un patrimoine, ou sans liquidation judiciaire dans le cas contraire.

Pour plus d’informations sur la procédure, cliquez ici.


Contact

Service AGORA
Tél : 03.86.72.53.00
Fax : 03.86.72.14.29